Actualité


19.02.2013

Cameroun: Le budget programme pour consolider la politique des Grandes Réalisations


Source: Le temps des réalisations N° 7 
   

En 2013, le septennat présiden tiel va connaître sa première année sous le régime de budget programme conformément au nouveau régime financier de l`Etat consacré par la loi N° 2007/006 du 26 décembre 2007. Budget à l`image des grandes réalisations, il repose sur une hypothèse de croissance de 6,1% du PIB, une augmentation relative de 15% et une contribution de 30% réser vée à l`investissement. Ceci est l`aboutissement d`un vaste pro gramme de réforme des finances publiques camerounaises engagé de puis plusieurs années. L`ambition de cette nouvelle constitution financière est le changement radical dans la gestion des finances publiques de l`Etat. L`option prise est le passage de la logique des moyens vers une ges tion axée sur les résultats. A la régula rité de la dépense, s`ajoutent les notions plus contemporaines d`effica cité et d`efficience. Ce choix judicieux vise à donner plus de responsabilité et de flexibilité aux différents acteurs politiques et administratifs de l`exécu tif, pour une meilleure mise en œuvre des politiques publiques avec comme point d`orgue la recherche constante et continue de la satisfaction des besoins des populations et la préser vation de l`intérêt général.

C`est le lieu de rappeler qu`à la fa veur du choix politique démocratique d`octobre 2011, le navire Cameroun arésolument mis le cap sur l`émer gence à l`horizon 2035. Pour y parve nir, de nombreux grands projets structurants ont pris corps dans les domaines de l`énergie, des infrastruc tures et des mines au courant de l`année 2012 qui vient de s`achever. Le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, entend ainsi faire du Cameroun un pays émergent, démocratique et uni dans sa diversité. Cette vision place avec acuité au cœur de la réflexion et de l`action les notions de planification, program-mation, budgétisation, suivi et éva-luation. Il s`agit d`organiser de manière précise dans le temps, les actions, les activités devant concourir à la réalisation du grand desseinnational. Ce qui correspond au souci de planification pour tenir compte de la dimension temps. Tenant compte des priorités exprimées par les popu lations, les actions sont ordonnancées dans le moyen terme dans une dé marche de programmation sur trois ans. Les activités d`une année à l`au tre font l`objet de dotations financières sous forme de budget. Cette démarche commande un changement de paradigme de gestion pour inscrire définitivement les actions de politique publique dans un schéma qui va au–delà du court terme pour décliner des mesures couvrant le moyen et le long terme. C`est tout l`intérêt de l`outil, de l`instrument budget pro gramme. A partir des politiques publiques bien élaborées, il est doré navant question de définir des objec tifs à atteindre avec des résultats concrets tout en associant les res sources nécessaires à leur réalisation. Exercice certes exigeant, mais prometteur de résultats plus en corré lation avec les programmes écono mique, financier, social et culturel de la nation.

Elaboration du budget programme: une étape essentielle

Le budget programme camerou nais a pour ancrage principal la Vision 2035 formulée par le Chef de l`Etat. Il est nourri dans son contenu par le Document de Stratégie pour la Crois sance et l`Emploi, les différents cadres de dépense à moyen terme, les plans d`actions prioritaires etc. Autant de ré férentiels indispensables, élaborés à travers un processus participatif et itératif ayant impliqué les populations à la base, les élus locaux, la société civile ainsi que les multiples parte naires au développement. Catalogues des choix stratégiques opérés par le Cameroun profond, ils constituent dorénavant la base devant servir à l`élaboration différents programmes, cadres d`actions et d`ac tivités dont la résultante devra être l`amélioration sensible et perceptible des conditions de vie des populations camerounaises. Prenant solidement appui sur une démarche méthodique, le budget programme permet de décliner, à titre d`illustration, les objec tifs de politique publique en matière de santé, d`éducation et d`infrastruc tures sous forme de programme. Les actions à entreprendre doivent assu rer l`atteinte des résultats sur une durée de trois ans évalués à l`aune des indicateurs qui servent d`aiguillon vers la cible. La ressource affectée est structurée en autorisation d’engage ment pour les trois années duprogramme et les crédits de paiement eux couvrent l`année budgétaire. La pluriannualité de la programmation assure une meilleure visibilité à tra vers la prévision, une continuité et une plus grande lisibilité de l`action gouvernementale. Ainsi, sont rassem blées les conditions pour la réussite lors de l`exécution des choix straté giques de développement du Came roun avec la possibilité de corriger le cours des actions face aux insuffi sances relevées et renforcer les mesures de nature à favoriser l`accé lération du processus de développement.

Exécution et pilotage du budget programme

Si on peut se satisfaire d`un pro cessus d`élaboration ayant impliqué les différents acteurs de l`exécutif et du législatif, le succès de l`introduction du budget programme dépendra étroi tement de son appropriation par tous les acteurs, son exécution conforme et son suivi permanent. Pour cela unpilotage transversal qui assure une forte et étroite synergie entre les ordonnateurs dont les programmes participent conjointement à la réalisa tion d`objectifs communs est indispen sable. Une coordination renforcée et un suivi régulier permettront de don ner plus de visibilité à l`action gouver nementale qui bénéficie pour 2013 d`une enveloppe budgétaire de FCFA 3 236 milliards en crédit de paiement pour la réalisation de 156 programmes et des autorisations d`engagement à hauteur de FCFA 3 733 milliards pour le moyen terme.
La gestion axée sur les résultats, aujourd`hui un impératif mondial, va dès lors permettre un meilleur alignement des politiques publiques aux attentes des populations avec une allocation des ressources plus cohérente et plus efficace. Nul doute que la politique des Grandes Réalisa tions pourrait ainsi conduire aux Grands Succès attendus par les populations camerounaises à la quête d`une croissance durable, créatriced`emplois, inclusive et qui assure une répartition équitable des richesses créées. Les résultats escomptés feront l`objet d`une production par chaque ordonnateur d`un rapport de performance à soumettre à la Repré sentation Nationale et à l`opinion publique nationale pour sanction. Il s`agira alors de l`aboutissement d`une étape fondamentale, celle de l`évalua tion du chemin parcouru dans un cadre harmonisé, de l`appréciation des progrès concrets réalisés dans la mise en œuvre de la politique des Grandes Réalisations. C`est en même temps, le moment idoine pour refaire de matière itérative, critique et constructive l`exercice de planification, programmation et budgétisation pour confirmer les options prises dans le but de maintenir le bateau Cameroun sur son cap, à savoir l`émergence à l`horizon 2035. Ainsi, le budget pro gramme sera ce que le manager pu blic, à quelque niveau que ce soit, aura décidé d`en faire



 à un ami | Imprimer


    WHAT COMPETENCE PROFILE FOR CITIZENS DOES THE EDUCATIONAL SYSTEM OF CAMEROON HAVE TO DEVELOP FOR THE EMERGENCE OF CAMEROON AT THE 2035 HORIZON?
    Cameroun: Les chiffres du chômage inquietent - Grosse peur sur l’avenir
    Sanaga-Maritime: De l’énergie solaire pour palier au manque d’électricité
    Atlantic Energy : comment les sociétés autochtones sont en passe de transformer l´industrie pétroliè
    Le projet Compétences 2035 de la Diaspora permet de trouver les offres d´emplois
    Développement – Implication des élites extérieures: A quoi sert la diaspora camerounaise?
    Zacharie Perevet, Ministre de l`Emploi et de la Formation Professionnelle: «Les 200.000 emplois sero
    2500 emplois en vue dans un projet d`énergie solaire au Cameroun
    Le Cameroun va construire 250 centrales solaires pour renforcer l’offre énergétique du pays
    Bilan 2012 : L`Afrique au bord du démarrage économique
    Cameroun : Le Chef de l’Etat parle aux jeunes
    Alamine Ousmane Mey (Ministre des Finances): «Notre économie est bonne»
    Les capitaux des banques agricole et des Pme libérés
    Prévisions: Ce que mijote 2013 au Cameroun
    Economie: Les petites foulées des grandes réalisations
    Message du Chef de l’Etat à la Nation : l’investissement repart
    Cameroun : Plus de 600 millions USD de financement de la BID pour 49 projets, en plus de 30 ans
    "Grandes réalisations": Un Code des Pme camerounaises en gestation
    Cameroun : Le gouvernement s`engage à renforcer la compétitivité des PME avec le crédit-bail
Retour